Sept réalités sur le coltan qui posent des questions d'un tel merdier que tu aimerais les voir ailleurs que dans ta tête.

Comme le dit une personnalité d'un observatoire africain : voilà le grand paradoxe de notre ère numérique, les entreprises les plus technologiquement inventives peuvent fabriquer des smartphones sans se soucier de dire où et comment elles se procurent le coltan qui entre dans leurs conceptions.
Où et comment ? Le dirigeant d'une des mines de coltan au Congo se propose d'y répondre... sans concessions !

 

"Quand à la centaine de gosses que je fais bosser, il paraît qu'ils sont plus de 40 000 à travailler dans les mines, alors plutôt que de m'en vouloir, dites-leur plutôt merci à ces gosses qui fabriquent vos batteries de smartphones ou de voitures électriques."
                                               Le dirigeant de la mine

Crédit photo :

Le but est d'insérer cette pièce dans un triptyque, dont le premier volet est "La solitude du 3è jour" - et dont le 3è volet reste à écrire.

Écriture,
Emmanuel LAMBERT

Texte écrit lors d'une résidence d'auteur à l'Institut Français de Kinshasa (Congo) & édité aux éditions Awoudy (Togo).

Genre

Théâtre

Lieu

En salle ou en rue

Durée

20 mn

Création à venir... pour l'instant sous forme de lecture théâtrale

© 2016 par Bulles de Zinc. Créé avec Wix.com
 

SIRET : 492 182 266 00030 - APE : 9001Z - LICENCE 2-1064 434